Reising M50 & M55 Submachine Guns

  update 04/02/2015

 

PM Reising M50 aux combats

 

Dessiné par Eugene G. Reising en 1940, les pistolets mitrailleurs " Reising M50 & M55" sont des armes de calibre .45 à emprunt des gaz, capables de tirer en semi-automatique et en automatique. Ces armes sont fabriquées par la firme "Harrington & Richardson" à Worcester dans le Massachusetts.

Le corps des Marines adopte le Reising au début de l'année 1942, afin de pallier au manque d'approvisionnement du pistolet mitrailleur Thompson ( Le Reising testé par l'armée, estété refusé par celle-ci pour manque de fiabilité !!!).

L'arme est produite à environ 100.000 exemplaires ( M50 & M55 ), les Marines en auront entre 52.000 et 65.000, mais il est difficile de donner un chiffre exact, car la firme H&R fournira aussi l'Union Soviétique ( Prêt bail ) et le marché civil de l'époque ( Gardiens de prison, forces de police, service de gardiennage, etc..... ).

Les conditions de combat extrêmes que les Marines rencontrent dans le Pacifique, la boue, la poussière et le sable enrayent très facilement le pistolet mitrailleur Reising. Celui-ci est donc petit à petit abandonné par le corps des Marines au cours de l'année 1943, mais la production continue jusqu'en 1945.

 

 

 

M50 (chargeur 12 coups)

 

Le M50 est la première version adoptée par le Marine Corps au début de l'année 1942, il se caractérise par sa crosse en bois, et son compensateur de gaz " Cutts compensator " similaire à celui du PM Thompson. Le levier d'armement a une position très particulière, il se trouve sous le garde main avant.

On trouve un nombre important de photos prouvant l'utilisation des Reising à l'entraînement et au combat ( Guadalcanal, îles Salomon, etc....) par l'ensemble des troupes du Marine corps.

 

 

Patrouille de l'USCG le long des côtes Américaines, ce marin utilise le PM M50

 

 

 

 

M55 (chargeur 20 coups)

 

 

Peu de temps après l'adoption du modèle M50, les Marines demandent une version modifiée afin d'équiper les nouvelles unités parachutistes " Paramarines ". Cette version, possède une poignée pistolet, ainsi qu'une crosse métallique repliable sur le coté, le compensateur de gaz est supprimé. Le M55 a une réputation pire que le modèle M50, due au caractère très peu pratique de sa crosse.

 

Il existe aussi une version M60. Similaire au modèle M50, cette version possède un canon plus long et n'existe qu'en semi-automatique. Le M60 n'est utilisé que par le marché civil.

 

PM Reising M55

 

 

Reising manual
Manuel d'utilisation

 

 

L' examen des photographies nous apprend que les bretelles observées avec les PM Reising ont toujours les extrémités renforcées par un fer en " D " et que l'on observe des distances entre pressions de 2.5" et de 4" (et pas de deuxième boucle !!).

 

Photos des trois bretelles decrites ci-dessous :

 

Comparons les différentes bretelles illustrées ci-dessus :

 

 

 

 

 

 

 

Housse de transport non camouflée

 

 

Housse de transport camouflée type 1

 

 

Housse de transport camouflée type 2
 

Bibliographie

- US infantry weapons of WWII, Bruce N. CANFIELD, 1996

- H&R Submachine gun manual, 1942

- Grunt Gear : USMC combat infantry equipment of WWII, Alec TULKOFF, 2003, Bender Publishing.