LES CHAUSSURES DE L'USMC WWII à 1950

WWII to 1950 USMC FOOTWEAR

Mise à jour/update : 08/05/13

 
C'est la pose cigarette pour ce Marine qui porte une paire de service shoes avec sa tenue de service" forest green"

 

Service Shoes
Détail du marquage avec la date, ici 5 janvier 1942

 

 

 

Brodequins adoptés début 1942 par l'US Marine Corps, ainsi que par l'USN, l'USCG et le Maritime Service. Ils sont en cuir retourné (coté chair exterieur) avec une nouvelle semelle en corde enduite de caoutchouc. Ces chaussures sont surnommées" Boondockers " en référence aux marais qui entourent les camps d'entraînement du Marine Corps. Le marquage est tamponnéà l'intérieur de la tige. La marque de l'inspecteur de l'USMC est imprimée à l'intérieur de la semelle.

 

Fin 1942, devant l'énorme besoin en matériel pour le secteur du Pacifique sud, les Etats Unis demandent au gouvernement Australien une aide pour la confection d'uniformes et d'équipement. Il est livré 480 000 paires de chaussures ( dont un modèle pour l'USMC vu chez un collectionneur Américain !!! ).

 

Marine, Shoes, Leather, Field

 

Emballage carton de 12 paires de Boondocker

 

Ces brodequins sont toujours fabriqués après la seconde guerre mondiale jusqu'à la guerre de Corée. Les marquages changent, et le dessin de la semelle n'est plus le même, il reprend celui des bottes de combat M51 ( voir chapitre ci-dessous ). Les seuls fabriquants ayant fait des brodequins pendant la seconde guerre mondiale sont : " Joseph M. Herman "; "International Shoe Co." ; "Endicott Johnson ".

 

Boondockers

 

 

 

 

 

Officer's service shoes
Détail du marquage avec la date, ici 11 may 1944 et le numéro de contrat Nom 44522.
Marque de l'inspecteur sur la semelle.

 

 

 

 

Le Marine blessé porte des "Officer Field Shoes"

 

 

Officer's field Shoes

 

 

Le corps des Marines organisa en 1942 une unité de parachutistes pour laquelle le besoin d'équipement spécifique se fait sentir. Deux modèles de botte de saut sont ainsi développés :

Ces deux Paramarines à l'entrainement portent des bottes de sauts; la version 1e type pour celui de droite et une version commerciale pour celui de gauche.

 

 

TYPE I : Botte de saut en cuir lisse de couleur " Cordovan " similaire au modèle employé par l'Army mais sans bout rapporté. Elle comporte de 12 à 15 oeillets suivant la pointure. La semelle est en cuir à talon droit. Sur tous les modèles examinés on ne trouve aucun marquage (le fabriquant est " Joseph M. Herman Shoes"), sauf quelques fois le nom du propriétaire tamponné en haut de la tige.

 

Paramarine boots type I

 

 

TYPE II : Botte de saut en cuir retourné, reprenant la forme de la " Field Shoes " avec une tige haute ( Voir aussi les "Combat Boots M51" ). Elle comporte 12 oeillets. La semelle est en corde enduite à talon biseauté.

Paramarine boots type II

 

Botte " Paramarine " TYPE II

Ces bottes sont portées par tous les " Paramarine " lors de leurs sauts d'entraînement aux États Unis, mais aussi au combat par les vétérans de ces unités reversés dans les divisions infantrie après la dissolution des unités Paramarine.

Botte de saut 2e type sur le Marine à droite

 

 

ILLUSTRATION A VENIR

 

 

 

Port des Combat boots M51 pendant la guerre de Corée, 1952.

 

 

 

 

Combat boots M51.
Détail des semelles, dont le dessin était déja existant sur les "boondockers" de fabrication post-WWII
Marquage dans le haut de la tige.

 

 

 

Insulated Boots portées par ce Marine armé d'un fusil m1903 A4 en Corée.

 

 

( Dessin copyright Laurent Pradier )

 

 

US Army Jungle Boots portées par le Marine à droite

 

 

US Army Jungle Boots
Détail du marquage, cette chaussure ne semble avoir été fabriquée qu'en 1942.

 

 

 

 

Experimental US Army Jungle Boots
Détail du marquage avec la mention "Experimental"

 

 

US Army Jungle Boots, modéle fin seconde guerre mondiale, que l'on trouve de 1944 jusqu'au début des années 1950 et utilisés jusqu'au conflit Vietnamien.

 

On trouve aussi des chaussures de fabrication similaire à la Jungle Boot 1e type, mais dont la tige est plus courte. Il semble que ces chaussures soient des chaussures de sport détournées de leur usage et utilisées au combat comme chaussure de jungle. On les trouve datées de 1944 à 1946 et quelque fois avoir une marque de fabrique de l'île de Cuba.

Jungle Boots basses

 

 

 

 

Rare photo d'un Sniper Boots
Détail de la semelle en corde

 

Chaussure à semelle de corde à l'usage des tireurs d'élite afin de monter facilement aux arbres ou des Scouts ( patrouilleurs ) la semelle faisant trés peu de bruit.2 500 paires sont aussi fabriquées sous contrat Australien. Conjointement, il existe un modèle de crampon spécialement adapté aux tireurs d'élite permettant de monter aux arbres.

 

Bibliographie :